Le lampadaire absorbeur de CO2

Publié le par Bruno Letessier

(Source : Le Monde, 20 minutes Suisse)

L’ingénieur Pierre Calleja est l’inventeur d’un lampadaire révolutionnaire. Le principe de ce lampadaire est d’enfermer des algues, les coccolithophores, autour des lampes, qui stimulées par la lumière pour leur croissance, absorbent le Co2 pour former leur carapace calcaire, et rejettent en échange de l’oxygène. De grands groupes comme Vinci sont intéressés. Mais le produit n’est pas encore commercialisé. Chaque luminaire de 1,5m3 pourrait capturer 1 tonne de CO2 par an. On imagine bien l’intérêt de l’invention en multipliant ces lampes dans les grandes villes, cela pourrait donner un sérieux coup de pouce à l’effort de réduction d’émissions de Co2 dans le monde.

Pierre Calleja, fondateur de la société Tyca,  doit réunir 1 million d’euros pour développer un prototype. Espérons que ce projet trouve les financements avant d’être racheté par des sociétés étrangères. Car comme pour le moteur à air comprimé, les ingénieurs français inventent, les financements étrangers achètent les brevets et dans quelques années ces sociétés nous vendront des produits manufacturés que la France paiera le prix fort.

Publié dans Actualité générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article